High Tech : TransferWise ou la révolution des transferts d’argent sur les réseaux sociaux

TransferWise

La start up anglaise, TransferWise travaille depuis 2011 sur des solutions de transferts d’argent en ligne. Le paiement virtuel est un créneau très concurrentiel. Mais la société connaît quand même, une excellente croissance et un succès sans limite. Par son intermédiaire, des clients dans plus de 50 pays différents transfèrent chaque mois environ 1 milliard de dollars.

Comment fonctionne le Bot pour Messenger ?

La spécialité de TransferWise, c’est le service de transfert de fonds à l’international. D’ailleurs, dans le souci d’améliorer l’expérience client, la start up a lancé un programme automatisé dédié à Facebook Messenger.

Son fonctionnement est simple. Le bot est en fait un robot qui a la faculté d’échanger et de discuter des transferts d’argent avec les utilisateurs. Il suffit donc d’installer une extension sur l’application Facebook Messenger et chaque détenteur de compte Chatbot pourra l’activer pour pouvoir profiter des services offerts par la start up.

Concrètement, on peut passer un ordre de virement à un ami ou une entreprise (possédant un compte Messenger) en quelques clics. Parmi les prestations offertes par TransferWise, il y a la comparaison en temps réel des taux de change pour vous permettre d’économiser sur vos transferts.

L’avenir de TransferWise

Avec ce nouveau procédé, TransferWise s’assure d’être leader dans ce domaine pendant encore quelques années. En effet, il concurrence Facebook qui est pourtant, le plus grand réseau social au monde avec près de 1.8 milliard d’utilisateurs.

Le vrai cheval de bataille de TransferWise, c’est son prix. La réduction des coûts de transaction peuvent aller jusqu’à moins 90% grâce à cet outil. Une estimation qui devrait inquiéter les banques et Western Union qui proposent des frais trop élevés.

Derrière le Bot pour Facebook Messenger, il y a les fondateurs de PayPal (Peter Thiel et Max Levchin), le président de Free (Xavier Niel) et celui de Virgin (Richard Branson). Le projet devance celui de Mark Zuckenberg qui étudie une solution pour proposer le paiement en ligne sur sa messagerie.